Technologies, tendances et thèses.
Des savoirs de pointe sans cesse actualisés.

Dans notre base des savoirs, vous trouverez des informations sur les connaissances et les savoirs qui méritent d’être lues, des articles sélectionnés sur les dernières tendances et les développements actuels sur les marchés du travail mondiaux et dans le monde des technologies sémantiques liées à la gestion des ressources humaines et des acquisitions, aux données et ontologies du big data professionnel, aux classifications des emplois, à l’analyse syntaxique des CV, aux compétences et aptitudes et à leur mise en adéquation avec les offres d’emploi. Et bien davantage encore.

« Travailler de n’importe où », désormais un concept durable ?

Récemment, les débats sur l’avenir du travail flexible se sont intensifiés, entre outre, sur notre manière de travailler qui change constamment grâce à la technologie et la numérisation de nos jours. Actuellement, à cause du COVID-19, ce sujet revêt une importance fondamentale. Gartner a déclaré dans son rapport que 48 % des employés travailleront probablement à distance, comparé à 30 % avant la pandémie. [1]

Comment le lieu de travail a-t-il évolué au fil du temps ?  » En savoir plus sur: « Travailler de n’importe où », désormais un concept durable ?  »

L’ontologie JANZZ – renforcement des capacités et création de l’intelligence artificielle (IA)

Cela fait maintenant 40 ans que les ontologies existent dans le secteur de la recherche sur l’intelligence artificielle (AI) [1]. Mais comme toute tendance, les ontologies ont également connu des hauts et des bas. Introduites dans les années 80, les ontologies sont finalement devenues populaires au milieu des années 90. L’opinion générale en 2000, après l’apparition de l’apprentissage automatique (AA), était qu’éventuellement, chaque tâche effectuée par un ordinateur (au moyen de l’IA et l’AA) pourrait être résolue à l’aide d’un algorithme intelligent.  » En savoir plus sur: L’ontologie JANZZ – renforcement des capacités et création de l’intelligence artificielle (IA)  »

Le potentiel de l’intelligence artificielle dans la gérance des ressources humaines

L’intelligence artificielle (IA) est sans aucun doute un outil puissant. Sa valeur économique augmente énormément et transforme de nombreux secteurs tels que l’industrie manufacturière, FinTech, la santé et l’industrie automobile. Les travailleurs des finances et du marketing connaissent beaucoup de succès avec les technologies d’IA, tandis que les gestionnaires des ressources humaines (RH) trouvent plutôt difficile d’intégrer ces technologies dans leurs pratiques quotidiennes.

Prasanna Tambe, Peter Cappelli et Valery Yakubovich disent dans leurs recherches : « Il y a des différences systémiques et structurelles dans les RH qui rendent plus difficile l’élaboration d’un système fondé sur l’IA.  » En savoir plus sur: Le potentiel de l’intelligence artificielle dans la gérance des ressources humaines  »

JANZZ.technology offre d’IA explicable (XAI)

Au cours de la dernière décennie, grâce à la disponibilité de grands jeux de données et à une puissance de calcul plus avancée, l’apprentissage automatique, spécialement les systèmes d’apprentissage, s’est considérablement amélioré. Désormais, le succès dramatique de l’apprentissage automatique nous a obligé à tolérer le processus des applications d’AI. En raison de systèmes de plus en plus autonomes, les machines actuelles ne sont pas capables d’informer leurs utilisateurs de leurs actions.

À présent, la plupart des technologies d’IA sont développées par des entreprises privées qui veillent à ce que le traitement de données soit tenu secret.  » En savoir plus sur: JANZZ.technology offre d’IA explicable (XAI)  »

Suisse 2030: Les chances et dangers de la digitalisation

Des métiers disparaîtront du fait de la digitalisation – rien de nouveau pour nos oreilles. La première étude approfondie sur les effets de la digitalisation d’ici 2030 explique des faits dévastateurs : Rien qu’en Suisse, au moins 1’000’000 d’emplois vont disparaître. Un nombre effrayant pour neuf millions d’habitants. McKinsey & Company ont découvert que presque toutes les industries sont effectivement touchées, mais que la digitalisation crée aussi de nouveaux emplois et de la productivité.

Capacités manuelles et cognitives particulièrement à risque
L’étude McKinsey &  » En savoir plus sur: Suisse 2030: Les chances et dangers de la digitalisation  »